LOGO PS

SECTION JAVEL-GRENELLE

1 rue Sarasate - 75015 Paris - 01 45 01 81 - Métro Boucicaut Ligne 8 - Bus 62 et 42

Accueil - La Section - La Fédération - Le PS - 2012 - Paris - Le 15e - Vie Citoyenne - La Région - L'Europe - Liens - Nous contacter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le cadre de la campagne pilote "Mobilisation 2012",
la section Javel-Grenelle s'est engagée dans l'activité du "porte à porte".

Ci-dessous quelques impressions et réflexions de camarade ayant participé à cette forme de militantisme peu banale, et pas évidente pour beaucoup d'entre nous.

Christophe

"J'avais un léger a priori défavorable et n'étais pas très "chaud" à l'idée de faire du porte-à-porte pour informer la population de l'organisation des élections primaires socialistes.

J'ai eu tort, le porte-à-porte auquel j'ai participé samedi matin avec 5 camarades, dont vous deux, à la Cité des 4 Frères Peignot, s'est très bien passé: nous avons eu un bon, voire un très bon accueil de la part des personnes que nous avons pu voir, y compris de celles qui ont déclaré être de droite, ou ne pas s'intéresser à la politique.
La plupart des gens que nous avons rencontrés nous ont remerciés de notre démarche et encouragé à continuer ainsi.  J'ai aussi ressenti de la part de quelques personnes, principalement des femmes, une véritable attente de voir des militants du PS sur le terrain.

Le bilan de cette opération de porte-à-porte faite par 2 équipes de 3 militants, pendant une heure et demi environ, est donc très positif. En conséquence et conclusion, je pense qu'il faut renouveler amplement cette expérience le plus souvent possible, et inciter le maximum de camarades de la section, jeunes ou moins jeunes, à faire de même, au moins jusqu'à fin juin.

Il est important en effet d'informer nos concitoyens habitants du XV° de l'organisation de ces élections primaires et de l'existence d'une section PS dans le quartier, et de faire de la "publicité" pour le PS.
C'est aussi une 1° façon de s'opposer au FN, en attendant mieux, à savoir la campagne proprement dite pour les élections primaires dans un 1° temps, puis la campagne pour l'éléection présidentielle de 2012.

Je suis partant pour participer samedi prochain à un 2° porte-à-porte militant."

*

Vincent

Mon point de vue sur le sujet.

"C'est bien à reculons que nous avons mené cette opération inédite, parce qu’on ne voyait pas bien ce qu'on allait dire et les coups qu'on allait prendre !

Ca s'est passé tout autrement.

1°) le contenu

Cette opération inédite est très intéressante en raison à la fois des renseignements qu'elle apporte et des perspectives qu'elle ouvre.
L’inquiétude monte dans les populations françaises de souche récente. Dans cet ensemble HLM des 4 frères Peignot, on nous a fait savoir clairement l'inquiétude que provoque la campagne axée sur la religion musulmane (une mère s'inquiète pour ses enfants) et par la montée du Front National (une jeune femme nous a donné toutes indications utiles, sur le bar skinhead/Front national de la rue de Javel, à côté de la mosquée vraiment pas loin de la rue Sarasate).
. La présence physique de militants du PS est bienvenue : On nous fait savoir qu'on est content de voir un peu le PS, de nous voir sur le terrain, nous manifester, ne plus être absents comme on le reproche tant au PS. Pour les habitants, c’est rassurant, on s'occupe donc d'eux, le PS n'est pas mort. 
.La recherche d'efficacité conduit à focaliser, dans le cas précis, sur l’objectif d’obtenir que la famille contactée vote, et secondairement prenne un contact. Pour le futur, ce sera d'encourager à aller voter aux primaires (en Septembre). Voter, c'est en effet avoir peur de répéter 2002 : Peu importe le candidat, on ne fait pas campagne pour l'un ou l'autre, mais pour celui qui représentera la gauche au 1er tour et assurera sa présence au second tour.
. Enfin, la peur, l'insécurité prend une nouvelle dimension qu’il ne faut pas ignorer : c’est le FN qui fait peur parce qu'il est xénophobe, et que dans un pays où un grand nombre de personnes est issu de l'immigration 1è, 2è ou 3è génération et vit avec quelques différences (pas la baguette et le béret), cette peur favorise la gauche qui passe pour mieux protéger (et qui ne doit pas oublier de le dire et de le faire). Pour une fois que le discours sécuritaire est facile à tenir, ne nous en privons pas !

2°) la manière

Loin d’être difficile, cette opération a été éminemment gratifiante. Elle mérite qu’on en améliore la technique, parce qu’elle est un des points de départ de la « boule de neige » espérée.
. Les entretiens ont montré que nous avons "techniquement" quelques progrès à faire. Pour les équipes (deux par équipe suffisent, mais ils sont nécessaires), il convient de se présenter tout de suite de manière précise (nous militants PS de la section locale, sourire et correction compris), de focaliser très vite sur le problème ou l'information précis, de donner une doc elle même ajustée à ce problème ou information, de ne pas parler tous à la fois, de ne pas déranger plus longtemps (on a réveillé beaucoup de gens), de patienter suffisamment (beaucoup ont ouvert alors qu'on passait au suivant), de ne pas passer non plus trop de temps en débat. Bien noter les contacts obtenus et les appartements qui n'ont pas répondu.
. Une dynamique s'enclenche dans ce type de contact. L'accueil a été correct ou chaleureux, beaucoup plus qu'on ne pense. Il permet de dire ce qu’il est utile de dire (l'élection du candidat de... PS ou gauche (?), à l'élection présidentielle -de mai 2012-  les modalités de déroulement de l'opération (voici doc ci jointe), la date et le lieu (Octobre au collège Apollinaire à côté).
. La section rue Sarasate, avec son téléphone, son mail, son adresse, est un des objets seconds de l’entretien. Il s’agit de la faire connaître et de faciliter la venue des sympathisants au local,  pour parler plus longuement."

*

José


"Aguerri aux activités militantes classiques (tractage sur les marchés, collages, boîtage), restait à expérimenter le porte à porte, expérience jusque là inédite pour moi.
Démarche militante originale consistant à aller à la rencontre de nos concitoyens, mon appréhension était grande. Quel accueil allions-nous recevoir?
Passé le barrage des digicodes, avec l'aide des habitants, restait à donner le premier coup de sonnette. Les camarades se lancent des regards d'encouragement, on se remémore les points importants, la porte s'ouvre... On se lance: présentation, objet de la visite, remise des tracts... Les gens écoutent, sourient, discutent un peu, nous souhaitent bon courage, même quand ils annoncent clairement ne pas partager nos idées.
Peu à peu, l'assurance fait place au trac, aux doutes premiers.
Les deux équipes se retrouvent au bas de la première cage d'escalier, et le constat est le même: l'accueil est très bon. Suffisant en tout cas pour nous donner l'envie de recommencer tant cette démarche semble revaloriser notre militantisme.
J'invite donc les camarades réticents à nous rejoindre pour renouer du contact citoyen."

Dimanche 13 février 2011, distribution au marché Dupleix
du journal des élus PS
et Radicaux de Gauche dans le 15e

photos: Christine

de gauche à droite: Vincent (de dos), Patrick, José, Nicolas, Claude Dargent (conseiller d'arrondissement et de Paris), Colette.

 

 
de gauche à droite: Vincent, José, François dont c'était le baptême du feu...

 

 
de gauche à droite: José, Vincent, François

Sur le pont pour le Maire de Paris

Le Maire de Paris sera dans le 15e arrondissement jeudi 4 novembre pour un compte-rendu de mandat.

A cette occasion, les camarades de la section se sont retrouvés, durant le week-end de la Toussaint,  pour en informer les habitants de notre secteur: marchés Balard le samedi, Dupleix le dimanche, et boitage le lundi. Pas de photos pour les marchés, mais les camarades qui étaient présents à Dupleix ne sont pas prêts d'oublier cette matinée!

 

 

 

Mardi 12 octobre, nous étions encore très nombreux dans la rue, 3,5 millions, pour défendre une réforme juste, efficace et durable des retraites. Il faut continuer de nous mobiliser!
Le PS appelle de nouveau à venir manifester le samedi 16 octobre.
Le PS invite tous ceux qui sont mobilisés à en parler autour d'eux: famille, amis, voisins, SMS... c'est ainsi que nous continuerons d'amplifier la mobilisation.

Le Parti socialiste et la Fédération de Paris donnent rendez-vous

Samedi 16 septembre à 13h30
à l'angle du boulevard des Filles-du-Calvaire et de la rue Oberkampf
(cirque d'hiver)
M° Filles-du-Calvaire

Pour notre section, le rendez-vous est au local
rue Sarasate à 13H15 –métro direct jusqu’au lieu de R.V.

Merci de nous indiquer votre venue si vous souhaitez partir en groupe, comme d’habitude … auprès de
José : josedufosse@yahoo.fr
ou Christine : 06.15.77.53.39

En espérant que tu seras présent(e)s pour cette manifestation !

Les camarades à la manif du 16 octobre

 

 

Crédit photos : Rita

Le Parti Socialiste lance une grande opération “Tous sur le pont” le week-end des 4 et 5 septembre, pour faire connaître et diffuser largement notre projet de réforme, en prévision de la manifestation du 7 septembre.

Nous distribuons traditionnellement les samedis et dimanches matins sur les marchés Balard et Dupleix. Merci de bien vouloir faire connaître votre disponibilité pour ces actions militantes.

Bien évidemment si vous souhaitez proposer des actions supplémentaires, nous pouvons voir comment les organiser. Par exemple, nous pourrions ajouter des distributions à des métros lundi 6 ou mardi 7 septembre.

Vous pouvez vous inscrire sur les mails suivants :

christinebrunet@wanadoo.fr

josedufosse@yahoo.fr

Voir le tract


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

retour haut de page

 

 

Crédits photos : droits réservés

 

 

ŽŽŽŽŽŽŽŽ